Le liège est un produit écologique

Le liège est-il écologique ?

Il est tout à fait légitime de se poser la question : l’utilisation du liège dans la mode est-elle écologique ? Nous répondons à cette question à travers cet article.

La recherche de matériaux plus durables et plus écologiques

Alors que nous progressons vers une meilleure compréhension des impacts de nos modes de vie sur la biosphère et la planète, repenser les tissus utilisés dans l’industrie de la mode fait partie des priorités tant elle est source de pollution.

Les secteurs de la mode et du design sont de plus en plus conscients de la nécessité de rechercher des matériaux plus durables – des matériaux qui sont à la fois inoffensifs pour les animaux et l’environnement, et capables de contribuer à un monde plus propre et plus durable. Mais existe-t-il de tels matériaux ? Et bien oui, des matériaux plus écologiques existent depuis des siècles et ne sont découverts ou redécouverts que maintenant. Le liège est l’un de ces matériaux : naturel, renouvelable et recyclable, il est biodégradable et 100% écologique.

Reconnu pour son esthétique unique et ses propriétés particulières, c’est l’une des meilleures alternatives au cuir animal.

Une des matières les plus écologiques de la planète

À l’avant-garde de cette révolution verte, s’inscrivant pleinement dans le mouvement slow fashion, le liège est une des solutions les plus écologiques qui soient, en termes de design industriel. En plus d’être imperméable, flottant, élastique, résistant au feu et doté d’une esthétique originale, c’est un matériau récolté à la main, principalement originaire des forêts de chêne-liège situées dans la péninsule ibérique (Portugal et Espagne).

La raison est plutôt simple ; le liège est récolté uniquement à partir d’une sur-couche d’écorce du chêne-liège ce qui signifie que l’arbre continue de vivre, c’est indolore pour lui et n’atteint pas sa santé. Mieux encore, procéder à un écorçage permet d’accroître la capacité des chênes-liège à purifier notre air. En bref, c’est l’une des ressources les plus renouvelables et les plus écologiques que l’on trouve sur terre.

La récolte du liège peut contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique. À partir de l’âge de vingt-cinq ans, l’écorce de l’arbre peut être récoltée tous les neuf ans, pendant une période de plus de 200 ans. Pendant toute sa croissance, le liège capte une grande quantité de dioxyde de carbone présent dans l’atmosphère et à chaque fois que le liège est récolté, l’arbre absorbe plus de CO2 pour aider au processus de régénération de l’écorce. Cela signifie que les arbres de liège régulièrement récoltés stockent trois à cinq fois plus de CO2 que ceux qui ne sont pas récoltés.

Étant donné que les arbres de liège peuvent vivre jusqu’à 300 ans, un seul arbre peut fournir du liège pendant plusieurs générations.

Porter du liège, c’est soutenir la nature

Plus la demande de sac en liège ou de tout autre accessoire augmente, plus l’industrie du liège doit planter de chênes-lièges, ce qui crée un cycle vertueux et sain pour l’environnement et pour notre planète. En définitif : soutenir le liège, c’est soutenir la nature et les écosystèmes naturels.

La viabilité financière de l’industrie du liège permet de protéger à long terme l’habitat de centaines d’espèces animales et végétales. Ces forêts de chênes-lièges abritent l’un des niveaux les plus élevés de biodiversité forestière au monde, un écosystème unique et fragile qui constitue un habitat pour des espèces rares et même menacées, comme le lynx ibérique.

Selon le Fonds Mondial pour la Nature (WWF), “les forêts de chênes-lièges abritent l’un des plus hauts niveaux de biodiversité parmi les habitats forestiers, ainsi que la plus grande diversité de plantes que l’on puisse trouver dans le monde”. Ainsi, la meilleure façon de soutenir la préservation de ces habitats est de choisir le liège plutôt que d’autres produits synthétiques ou pire, des produits comme le cuir animal.

Recyclable et biodégradable

En plus d’être entièrement naturel et de contribuer à la préservation d’une myriade d’espèces, l’extraction du liège ne nécessite que très peu de transformation. L’empreinte écologique de l’extraction jusqu’au produit final est incroyablement faible par rapport à celle de la production du cuir ou du plastique.

La raison d’une empreinte écologique aussi faible réside dans deux qualités du liège : il est à la fois recyclable et biodégradable. Cela signifie que même pendant le processus de fabrication, les déchets de liège sont réutilisés et broyés pour fabriquer des produits en liège agglomérés, qui ne seront jamais gaspillés. La poudre de liège et les autres composants chimiques retirés pendant la transformation peuvent également être récupérés, tout comme les sources de combustible et les sous-produits.

Le liège présente-t-il des inconvénients ?

Le liège étant un produit entièrement naturel, il n’a rien à envier aux tissus synthétiques industriels ou au cuir. Bien au contraire. Grâce à sa flexibilité, il peut facilement remplacer des matériaux nocifs et polluants et non éthiques, comme le cuir, dans la production d’une maroquinerie de qualité, tels que des sacs à main, des portefeuilles et des accessoires pour femme de qualité et vegan.

Faites le test : prenez un objet en liège dans vos mains, et vous verrez tout de suite les différences. C’est très différent d’un matériau synthétique. C’est un peu comme si vous aviez un prolongement de notre belle nature qui vous accompagne. Et pour le coup, c’est bien le cas.


Quelques articles pour compléter vos connaissances en la matière :

👜 9 raisons de craquer pour un sac en liège !

🤔 Choisir son sac : pratique vs esthétique ?

💦 Comment laver son linge à la main ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Sign in

Close

Cart (0)

Cart is empty No products in the cart.

Liege Evasion – Spécialiste du sac en liège

La boutique de maroquinerie en liège 100% vegan



Currency